Les stockages artificiels d’eau ont pour but d’accumuler de l’eau afin de gérer son utilisation ultérieure, de réguler le débit pour éviter les inondations ou de produire de l’énergie électrique, entre autres.

Les masses d’eau accumulées vieillissent pendant une période relativement longue, en subissant des processus naturels. Ce processus de vieillissement est influencé par l’activité microbiologique, elle-même directement liée aux niveaux de nutriments dans la masse d’eau et peut être accéléré par l’activité humaine, d’où l’obligation de contrôler la qualité des eaux.

Adasa a conçu et développé des produits spécifiques qui garantissent le contrôle de la qualité en temps réel des eaux de retenue et qui définissent la profondeur de captage idéale, en fonction de l’utilisation finale de la ressource hydrique.